• Amour poétique

    Le magicien des mots,

     

     

    Si j’étais un poète,

    J’écrirais des rimes pour enjoliver l'abime.

    Si j'étais un magicien des mots,
    J'en sortirais un seul de mon chapeau,
    Amour! C’est vraiment le plus beau!

     

     

    Au poète inconnu

     

     

     

    Je me fous de ce que les gens en pensent,

    Mes écrits sont la trace de mon existence,

    Mes mots traduisent juste ce qu’elle vaut,

    Tant pis, si personne ne les trouve beaux.

     

    Exutoire contre l’indifférence ou jouissance

    Des rimes éternelles semblable à un linceul,

    Drapant le souvenir futur de mon absence.

     

    Mes yeux, illuminés pour déshabiller l’enfer

    Transpercent le miroir obscur de ma nature,

    De ces éclats de ma vie, brisée sur cette terre,

    La mort me promet d’autres folles aventures.

     

     

    Je ne suis ni Goethe, ni Rimbaud, ni Lamartine,

    Même si l’ombre de leur génie plane sur ma vie,

    Je vis au rythme de mes vers et de mon spleen,

    Illustre inconnu, dont l’amour fut la seule envie.

     

    L'inspiratrice de ma poesie

     

     

    Vous êtes mon inspiratrice et le joyeux reflet de mes espérances,

    Plus j'embrasse la mer de votre regard, mieux, je me noie en vous

    Aussi belle qu'intelligente, de votre présence, m'offrez l'évidence

    Que tous mes écrits ne se révélent qu'auprès de vos yeux si doux.

     

    Les êtres n’ont pour passion que les traits de désir qui la soulignent

    Croire au silence, rendre son baiser aux lèvres offertes de l’amour,

    N’embrasser que votre seul regard, j’avance dans votre lumière

    Et, votre rayon divin sur mes sombres pensées, illumine ma  poésie.

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :