• Pastiche de chansons populaires, version érotique et comique!

    Avertissement: aux lecteurs le contenu un peu cru de ces textes parodiés peuvent heuter la sensibilité des plus jeunes!

    En m'excusant pour les fans, juste le plaisir de jouer avec les mots et seulement pour rire!

    <script type="text/javascript"> WEBO_ZONE=1; WEBO_PAGE=1; webogold_ok=0;</script><script type="text/javascript" src="http://script.weborama.fr/gold.js"></script><script type="text/javascript"> if(webogold_ok==1){webogold_zpi(WEBO_ZONE,WEBO_PAGE,256591);}</script>

    Au gland bien lustré!

    Je m'baladais braguette ouverte, mon vit offert à l'inconnue,
    J'avais envie de jouir avec n'importe qui
    N'importe quoi et ce fut toi, je t'ai mit un petit doigt
    Et, cela t’a fait tout drôle, ma foi !

    Au gland bien limé, au gland bien lustré,
    En bouche, sous la langue, le voilà si grandi,
    Il a vraiment un bon goût à être sucer !

    Tu m'as dit "J'ai le sous-sol en feu, tire ton coup,
    Et, tenant mon braquemart à la main, devant tes reins"
    Alors je t'ai renversée, on a crié, on a baisé
    Et, je n'ai même pas pensé à me retirer !

    Au gland bien limé, au gland bien lustré,
    En bouche, sous la langue, le voilà si grandi,
    Il a vraiment un bon goût à être sucer !

    Hier soir, son si joli cul
    Et, ce matin je suis bien venu
    Mon amoureuse tout étourdie
    Par mon dur zizi.
    Et, de nos sens en révolte,
    Un plaisir à mille volt,
    Toutes les caresses au point G
    Pour mieux l‘exciter !

    Au gland bien limé, au gland bien lustré,
    En bouche, sous la langue, le voilà si grandi,
    Il a vraiment un bon goût à être sucer !

    Alain Meyer-Abbatucci

    S'il suffisait qu'on baise

    Je baise son rivage, je caresse son corps
    Et, puis je la prends m’enfonçant dans son corps
    J'aurais tant de plaisir si j'avais su me contrôler
    Comment la faire jouir au fond de mes poussées?


    Mais comment font ces autres adepte de la sodomie?
    Qu'on me dise comment ils s’introduisent ainsi,
    Moi j'offrirais ma bouche, mon cul et tout mon gland
    Mais j'ai beau tout donner, tout n'est pas suffisant

    {Refrain:}
    S'il suffisait qu'on baise, s'il suffisait de baiser
    Si l'on pouvait la révéler, rien qu'en aimant lécher
    S'il suffisait qu'on baise, s'il suffisait de baiser
    Je ferais des préliminaires, un rêve de volupté.

    J’ai du répondant à ses envies, son bourgeon en émoi,
    Se servir de mes mains, de mes lèvres, de mes doigts
    Le clito n'est pas étanche, sa source est sous-jacente,
    Ses lèvres laissent entrer mon dard même ruisselantes.

    Son bassin qui se soulève, sur un con tout en pleurs,
    Mon vit sensible où je me fonds dans son intime profondeur
    Quand ses fesses se rétractent, au passage de mes ardeurs,
    Quels orgasmes répondent aux fantasmes de ses peurs?

    {Refrain:}
    S'il suffisait qu'on baise, s'il suffisait de baiser
    Si l'on pouvait la révéler, rien qu'en aimant lécher
    S'il suffisait qu'on baise, s'il suffisait de baiser
    Je ferais des préliminaires, un rêve de volupté.

    Alain Meyer-Abbatucci

    Ah la pine

    J’avais mis du sirop d’érable
    Sur ma queue qui bandouillait
    Puis il a dégouliné sur son visage,
    De ce nappage, elle a tout bu

    Et j'ai levé, levé, ma pine pour qu'elle la prenne
    Et j'ai éjaculé, éjaculé, oh ! j'avais trop de crème.

    Je me suis essuyé près de sa bouche
    Mais la belle dame l’avait recueilli,
    Je l'ai cherchée sans plus y croire,
    Et sans prévenir, elle avait tout avalé

    Et j'ai levé, levé, ma pine pour qu'elle la prenne
    Et j'ai éjaculé, éjaculé, oh ! j'avais trop de crème.

    Je n'ai gardé que ce sirop d’érable
    Comme un dessert sur des lèvres sucrées

    Et j'ai levé, levé, ma pine pour qu'elle la prenne
    Et j'ai éjaculé, éjaculé, oh ! j'avais trop de crème

    Et j'ai levé, levé, ma pine pour qu'elle la prenne
    Et j'ai éjaculé, éjaculé, oh ! j'avais trop de crème

    Alain Meyer-Abbatucci

    Blonde brassée

     

    Elle est abonnée à la bonne bière

    Et, cela ne date pas seulement d’hier,

    La boisson y a longtemps qu'elle fait plus semblant

    Elle a acheté un pack en cachette, c'est bien plus marrant



    Ne la Leffe pas tomber

    Elle est si brassée

    Être une blonde sous pression tu sais c'est pas si facile

    Ne la Leffe pas tomber

    Elle est si mousseuse

    Être une blonde ambrée tu sais c'est pas si facile




    Au fond de son gosier un gros rot en sort

    Qui le fera cuver jusqu’à l'aurore

    Mais elle s'en fout, elle picole quand même

    Et se reverse un demi de fraîcheur extrême.



    Ne la Leffe pas tomber

    Elle est si mousseuse

    Être une blonde ambrée tu sais c'est pas si facile

    Ne la Leffe pas tomber

    Elle est si fragile
    Être une blonde frappée tu sais c'est pas si facile



    Sa première gorgée lui donne le tournis

    Le reflet de sa robe lui donne des envies

    Elle offre la tournée à chaque fois qu'elle sort

    Même dans les bars, elle trouve du réconfort.



    Ne la Leffe pas tomber

    Elle est si fragile

    Être une blonde fermentée tu sais c'est pas si facile

    Ne la Leffe pas tomber

    Elle est si brassée

    Être une blonde sous pression tu sais c'est pas si facile




    Elle boit beaucoup, elle trinque à tous les amants,

    Elle aime raconter qu'elle vide une bouteille d’un coup

    Elle avoue son âge houblonné en bouteille d’antan

    Et goûte même un petit aromatisé de temps en temps.



    Ne la Leffe pas tomber

    Elle est si fragile

    Être une blonde frappée tu sais c'est pas si facile

    Ne la laisse pas tomber

    Elle est si fragile

    Être une
    Pompe-a-biere, tu sais c'est pas si facile.

    Alain Meyer-Abbatucci

     
    calatexte.jpg
     
    Rubrique e-poésies
    Dis-moi?
    L'artiste peintre
    Poésie de la foi
    Le signe du spectre
    J'attends
    Outrecuidance
    Le poulpe

     
     

    Corse séjour

    séjour en Asie

    Prestacroisiere

    Prestadiscount

    Beauté-Santé-Nature

    Presta-Services


    PrestaVoyage

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique